184 305 visites 4 visiteurs

UN BUT C'EST PEU ET BEAUCOUP A LA FOIS

11 avril 2016 - 16:56

Un but d’écart c’est peu, c’est le minimum, mais bien souvent ce sont les plus belles des victoires, surtout quand elles sont arrachées sur le fil. Et ce samedi nous en avons eu deux pour le prix d’une.

Les U18 ouvraient le bal en déplacement à Orange. Un adversaire largement à leur portée puisque lanterne rouge de la compétition, et largement battues au match aller à Besson. Pourtant les cagnoises vont avoir un mal fou à rentrer complètement dans le match, et vont livrer un chassé-croisé de 60 minutes avec les vauclusiennes. Une semaine sans entrainement et la sanction est terrible : approximations, tirs mal cadrés, problèmes de cardio… Du coup le niveau des deux formations s’est resserré, et le match fut très stressant.

Dans ces conditions pas facile pour Manon Giusta de débuter son premier match en tant que gardienne. Orange va mener rapidement 2-0, puis c’est Cagnes qui va passer devant, mais jamais plus de deux buts d’écart. Pour finalement arriver à la pause sur une parité à 13. La belle défense 3-3 qui avait fait merveille contre Le Teil ne tiendra que deux minutes seulement, et on reviendra contraint et forcé à une classique 0-6.

Deuxième période identique à la première avec toujours autant d’incertitude, les cagnoises jouant avec les nerfs du banc en ratant un troisième pénalty. Nous arrivons à la 57’ et 23-23 et Orange obtient un pénalty, plus deux minutes pour Léana Sagarra, cela s’annonce très mal. Mais Manon Giusta, bien plus à son aise en seconde période détourne le tir. L’espoir revient. A trente secondes du terme toujours à égalité, et c’est Cassandre Ladorme qui délivre les rouges et bleues 25-24. Le coach adverse pose son dernier temps mort mais en vain, Orange s’incline de justesse, et Estelle Dol peut fêter ses 18 ans dans la joie.

Un match se termine tout juste qu’un autre commence à Besson. La N3 reçoit le leader Port de Bouc. A l’aller Cagnes s’inclinait de un but… Les azuréennes vont débuter le match tambour battant, puis accuser un peu le coup et se faire doubler, pour atteindre la pause sur un retard d’une unité 9-10. Le petit coup de pompe continue et Port de Bouc en profite et se détache à dix minutes de la fin 18-12.

Mais sans s’affoler les coéquipières de Caroline Malavard vont grignoter but après but le retard, et opérer un improbable retour. C’est Fatou Seye qui permet à Cagnes de rejoindre les visiteuses. Ici aussi du stress et des temps morts dans la dernière minute, alors que le score est de 19-19. Frédéric Chiaroni et Brigitte Kropfeld peaufinent leur dernière stratégie à trente seconde de la fin. Manœuvre payante avec à la réalisation finale de Leslie Livoti qui arrache la victoire à cinq secondes du buzzer 20-19. Ouf il était temps. Une incroyable réaction pour un incroyable exploit, un grand bravo, du beau boulot.

On écoute Caroline qui livre ses premières impressions à la presse :

« Nous avons fait un très bon échauffement qui nous a permis de très bien débuter notre match et prendre le dessus de suite. On se fait remonter en fin de première mi-temps, un manque de lucidité une équipe en face qui reprend le dessus avec des filles de qualité. Début de seconde période on n'arrive pas à reprendre la main jusqu'au changement que les coachs ont effectué. Les filles sont remontées. Nous n'avons rien à perdre. On se relâche et jouons notre jeu simple et cela fonctionne, les filles prennent leurs responsabilités, nos gardiennes font un énorme match ce qui nous facilite aussi la tâche et les filles en face qui pensaient peut être avoir gagné sont pris de court et se laissent complètement déborder. On gagne d'un point sur le fil des dernières secondes. Le promu contre le premier du championnat personne ne s'y attendait mais nos efforts ont payé et c'est surtout notre mental qui hier soir à fait la différence. Je suis fière de mon équipe fière de nos coachs. »

Commentaires

CRÉNEAUX ENTRAINEMENT 2017/2018