146 780 visites 6 visiteurs

LA N3 AVANCE PETIT A PETIT

23 octobre 2016 - 22:31

Regardez bien cette photo. L’équipe fanion de l’U.S. Cagnes Handball au complet, avec le retour des blessées. Elle n’est sans doute pas la meilleure formation de sa poule de N3, mais il a de grandes chances qu’elle soit la plus jeune. Jugez plutôt : Maud Cabanero née en 1998, Laura Herbulot en 1997, Leslie Livoti 1998, Chloé Campillo 1998, Coline Hermet 1998. A côté Marina Hilaire, 1994, fait figure de vétéran ! Cinq filles de moins de vingt ans, épaulées par des filles de grande expérience, c’est le projet des dirigeants du club basé sur la jeunesse pour rejoindre la N2 dans deux ans.

Et après un début de saison prometteur mais non payant au classement, voilà que les filles de Raphael Gallice trouvent la bonne carburation. Ce dimanche 23 octobre 2016, les insulaires d’Ajaccio venaient à Besson dans l’optique d’y faire une bonne opération notamment grâce à leur deux recrues Léa Bonin et Miora Darjan.

Honneur aux visiteurs c’est les corses qui ouvrent le score, mais rapidement Cagnes prend le contrôle du match en creusant l’écart tout au long de cette première période. Les anciennes (sic) Valérie Faure, Killah, et Sonia Bonche qui fait sa première apparition à Besson cette saison font le job. La gardienne multiplie les arrêts avec une aisance impressionnante.

Pour Ajaccio survient un coup dur, Miora Darjan qui était la joueuse la plus dangereuse grâce à son gabarit impressionnant et sa vitesse de bras, se claque au mollet et doit quitter ses coéquipières. La mi-temps est atteinte sur les score de 17/10 en faveur des rouges et bleues, qui pour un temps encore évoluent avec leur maillot blanc.

Retour des vestiaires et la partie va changer de physionomie. Une stricte sur Killah va changer la donne. Cela perturbe grandement les locales et permet à Ajaccio de rapidement recoller au score. Lea Bonin redouble d’activité, secoue l’arrière garde cagnoise, et ramène les siennes à -3. Mais la défense et Sonia, encore, tiendront bon et empêcheront les insulaires de se rapprocher plus.  

La tension monte sur les bancs et les deux entraîneurs écopent tour à tour d’un avertissement. Sur le terrain aussi ça se muscle et Cagnes se retrouve à quatre. Mais cette double exclusion est parfaitement gérée en marquant une fois à 4, et tout de suite après une autre fois à 5. Démoralisant pour l’adversaire.

Il reste cinq minutes à jouer, la messe est dite, Ajaccio ne reviendra pas. Au contraire Cagnes finit très fort sur le score de 30/25.   Cette belle victoire permet à l’U.S. Cagnes de se placer en milieu de tableau à égalité de points avec cinq autres équipes. Autant dire que la poule sera serrée.

   

Place maintenant à quinze jours de trêve et retour sur les parquets le 12 novembre avec la visite des Hyéroises, puis la semaine suivante le derby à Grasse. Après ces deux rencontres on pourra commencer à entrevoir de quoi sera fait l’avenir.

Bravo à toutes les joueuses pour cette belle prestation mais aussi à tout le staff, et bravo et merci au public toujours fidèle pour son soutien.

 

Commentaires

CRENEAUX D'NTRAINEMENT 2017/2018