184 305 visites 6 visiteurs

DAVOR BRKLJACIC, L’ESTHÈTE DU HANDBALL

8 novembre 2017 - 09:34

Depuis deux ans il est à la tête de la section U18 du club, section emblématique puisque avec les U15 elle représente la vitrine "Elite" du club. Outre les résultats des deux équipes sous sa responsabilité, sa mission première est de parachever la formation de joueuses de talent pour alimenter quantitativement et surtout qualitativement l'équipe fanion de l'U.S. Cagnes.

Davor est très connu et reconnu dans le monde du handball. Comme son nom l'indique il est né en ex-Yougoslavie, plus précisément en Croatie en 1963, où il fut international. La guerre des Balkans l'obligera à quitter son pays natal en 1989, pour arriver à Selestat. Il sillonnera ensuite la France entière, faisant le bonheur des clubs de Montpellier, Thau-Frontignan, Mougins, Maubeuge, Besançon, Montélimar (là où débute sa carrière d’entraîneur), Cannes, et finalement Cagnes sur Mer.

Ce technicien hors pair, en constante recherche de toutes les améliorations possibles, ne jure que par le travail, et pas seulement dans le handball. Pour lui, le plus important dans la vie d'une jeune joueuse, ce n'est pas le handball, mais l'école et l'éducation. Tout doit être lié pour atteindre la réussite. Son discours célèbre sur les parquets : "d'aborrrrrrd trrrrravail après on s'amuse", souvent repris en chœur par les joueuses qui l'ont côtoyé, est à l'image de ce personnage attachant et haut en couleurs.

Il mérite bien qu'on s'y attarde un peu.

 

U.S. CAGNES : Tu viens d’entamer ta deuxième saison au sein de l’U.S. Cagnes. Comment qualifies-tu cette expérience dans ce club ?

DAVOR : Je suis très content de mon expérience à Cagnes, et espère qu’elle sera meilleure de jour en jour.

U.S. CAGNES : Toi qui a connu le très haut niveau et travaillé dans des grands clubs comment perçois tu l’U.S. Cagnes ?

DAVOR : Je perçois ce club comme familial et qui cherche à progresser à tous les niveaux.

U.S. CAGNES : Après une première saison compliquée où les effectifs étaient faibles en quantité, que peux-tu espérer cette année avec un nombre de joueuses plus conséquent ?

DAVOR : J’espère que notre groupe va pouvoir se qualifier pour la poule haute, et ainsi accumuler l’expérience pour la saison prochaine, où nous pourrions jouer un rôle important.

U.S. CAGNES : Quel œil critique portes tu sur ton groupe actuel ? Les points fables, les points forts, les axes de travail à envisager ?

DAVOR : Le groupe actuel est jeune dans son vécu et dans l’âge de ses joueuses, mais il possède énormément de marge de progression sur plusieurs segments du jeu.

U.S. CAGNES : As-tu des projets à moyen terme avec ton effectif actuel ?

DAVOR : Apprendre à jouer avec ses points forts.

U.S. CAGNES : Et plus personnellement, as-tu des projets sportifs qui trottent dans ta tête, à l’U.S. Cagnes, où ailleurs ?

DAVOR : Pour ma part, je me sens bien à Cagnes, et il n y a pas de raisons que ça change. L'organisation de mes stages de perfectionnement LB Performance  complète mon engagement auprès des jeunes.

Famille et valeurs

U.S. CAGNES : Tu as fait une croix sur la direction d’équipes seniors, chez les jeunes quelle est la tranche d’âge que tu préfères ?

DAVOR : La catégorie avec laquelle je travaille actuellement.

U.S. CAGNES : Selon toi, quelles sont, dans l’ordre,  les trois premières qualités pour faire une bonne joueuse ?

DAVOR : Les trois qualités principales qu’il faut avoir selon moi sont : passion, persévérance,  et ouverture d’esprit.

U.S. CAGNES : Ta mauvaise opinion sur le niveau du handball féminin en général est bien connue. Comment se fait-il que depuis tant d’années tu sois toujours dans le milieu des filles ?

DAVOR : Je trouve simplement que le niveau de jeu du handball féminin est trop faible, et ne me procure pas de plaisir. C’est pourquoi je travaille avec les jeunes pour essayer d’améliorer leur niveau technique.

U.S. CAGNES : Le handball est en perpétuelle évolution partout dans le monde. Ta culture handballistique yougoslave est-elle, ou sera-t-elle toujours pour toi une source d’inspiration pour ton enseignement de notre sport ?

DAVOR : Mon vécu et mes origines ont surement une part importante dans ce que je suis, mais le handball est en évolution constante, et j’essaye de la suivre et imaginer le handball de demain, pour former les joueuses de demain.

A droite le jeune Davor

U.S. CAGNES : Nous avons cette année dans le groupe U18 quelques pépites, et d’autres derrière arrivent. A ton avis que doit-on faire pour arriver à garder ces filles dans les années qui viennent ?

DAVOR : Je pense qu’on doit améliorer le niveau de jeu en équipe senior, faute de quoi les filles qui pourront jouer plus haut partiront vers les clubs qui leur permettront d’exercer au niveau supérieur.

U.S. CAGNES : Si tu étais à la tête de l’U.S. Cagnes tu changerais quoi ?

DAVOR : Je ne pense pas avoir des compétences pour répondre à cette question.

U.S. CAGNES : Côté vie privée tes enfants sont pour toi une grande fierté, peux-tu nous en dire deux mots ?

DAVOR : Mes enfants sont ma fierté avant tout pour les personnes qu’ils sont ! Leur réussite sportive, ils la doivent à eux-mêmes, au travail fourni. Je suis ravi d’avoir pu transmettre ma passion à mes enfants, mais leur route leur appartient. Ce qui compte le plus à mes yeux sont les valeurs qu’ils portent 

U.S. CAGNES : Si tu pouvais revenir en arrière, que changerais-tu dans le déroulement de ta carrière ?

DAVOR : Tous mes choix de carrière ont été pris en tenant compte du bien être de ma famille, alors je ne changerais rien.

U.S. CAGNES : On ne va pas parler de tes qualité, chacun pourra apprécier. Mais quels sont tes défauts ?

DAVOR : Je suis nul dans tout ce qui est pratique (cuisine, informatique ...)

U.S. CAGNES : Pour terminer, as-tu quelque chose à dire, un message particulier à faire passer, sur n’importe quel sujet ?

DAVOR : C’est un message à tous les parents : faites pratiquer un sport à vos enfants. Ça les aidera à apprendre les bonnes valeurs de la vie en communauté, et les valeurs de la réussite !

 

 

 MERCI DAVOR

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

CRÉNEAUX ENTRAINEMENT 2017/2018