184 304 visites 5 visiteurs

ET AILLEURS ??? -JANNELA BLONBOU - NOUVELLE JEUNE PERLE DE L'EQUIPE DE FRANCE

8 novembre 2017 - 12:03

L'équipe en charge de la communication du club a souhaité élargir son domaine d'intervention .

La réflexion commune fut la suivante :    il est évident que le monde du handball féminin national tourne autour de l'US CAGNES Handball, mais ne serait il pas temps d'observer ce qu'il se passe ailleurs ? C'est ainsi que naquit une nouvelle rubrique intitulée modestement :

 

ET AILLEURS ???

 

Nous ne sommes pas peu fier, pour notre première, d'avoir pu obtenir un échange avec la toute récente internationale française, notre voisine niçoise, Jannela BLONBOU, âgée de 19 ans, arrière droite, sélectionnée dans les 20 par Olivier KRUMBOLTZ, entraîneur principal de l'équipe de France, pour affronter lors du tournoi RAZELBEC  les équipes de TUNISIE, SLOVÉNIE, et ANGOLA, en préparation du mondial de décembre en ALLEMAGNE. 

 

 

Jannela BLONBOU à toi la parole

 

US CAGNES  : Pour l'ensemble de nos lecteurs et followers du site de l' U.S. Cagnes Handball  pourrais tu en quelques lignes te présenter. 

JANNELA: Je suis née le 4 octobre 1998 aux Abymes en Guadeloupe. Je poursuis mes études actuellement sur la deuxième partie de ma formation BPJEPS AG2F. J'ai débuté le handball à l’âge de 5 ans dans mon club formateur de Zayen la de Morne à l'eau, et ensuite je suis venue à l'O.G.C. Nice.

 

J'ai quasiment fait mes premiers pas sur le 40x20 vert de Zayen la car j'accompagnais ma mère à ses entraînements et ses différentes compétitions (mes parents aussi étaient handballeurs).

Comme tout enfant, on fait du sport pour s'amuser, surtout quand on arrive facilement à faire certaines choses, puis les années avançant, après des titres en jeunes catégories, me voilà en détection, pré-sélection puis sélection pour les inter comités où "Malou" annonce à ma mère que je ferai les inter comités quelques mois après cette toute première détection.

Ce fut le déclic, et le début du long et trépident parcours : 

- 3 années consécutives aux Inter comités.

- 2 années consécutives aux Inter ligues.

- J'ai intégré le Pôle Espoir de la Guadeloupe en classe de troisième, dirigé de mains de maître par Mr Francis MALINUR, CTS de la Guadeloupe, où j'ai été entourée d'un super staff qui m'a fait goûter aux prémices de la rigueur et du travail, pour me préparer tant sur le plan handballistique que sur le plan mental.

- 3 années aux Interpoles.

Pour ma dernière épopée avec mes anciennes coéquipières du Pôle dans la sélection moins de 20 ans de la Guadeloupe, nous avons remporté le Tournoi des IHF TROPHY en Bulgarie, où je suis sortie meilleure arrière droite.

 

US CAGNES : J'ai vu dans la ligne de ton jeune palmarès deux titres déjà, celui de champion de France de Nationale 1 et celui de champion d'Europe junior en 2017 avec une distinction personnelle, peux tu nous en dire plus ?


JANNELA: Le titre de Nationale 1 me tenait beaucoup à cœur car je voulais tout remporter avec mon club de cœur car les dirigeants (notamment Mr Gérard ANDY) avaient mis en œuvre tous les moyens pour que nous évoluions dans de bonnes conditions, et aussi finir en beauté avant de venir à l'O.G.C. Nice.

Ce titre fut l'apothéose d'une longue série sur cette seule saison 2014/2015 (5 titres en poche), avec :

- ma famille : ma mère était ma coéquipière, 

- mes amies (5 parmi mes coéquipières ont fait quasiment le même parcours que moi, de la détection aux diverses sélections...)

- mes coéquipières : nous étions des sœurs sur le terrain et en dehors aussi!!!

 

 

Etre Championne d'Europe avec une distinction personnelle parmi tant de joueuses, est indescriptible... beaucoup d'images reviennent d'un coup, l'aboutissement aussi, et une petite voix dans le coin de la tête qui te met en garde : "Tu te dois de continuer et faire encore plus!!!"

Ce titre m'a fait prendre conscience de la marge de progression de notre équipe et bien évidemment la mienne, j'ai pu véritablement m'exprimer car nous étions toutes dans le même dynamisme et le même objectif... Mentalement nous étions fortes.

 

 


US CAGNES :Si tu devais donner envie aux jeunes filles de venir à ce sport, quelles raisons donnerais tu pour pratiquer ce sport plutôt qu’un autre ?

 
JANNELA : Le handball est un sport "atypique" : il est physique et logique... c'est avant tout un jeu. Un jeu où tu dois avoir une boîte à outil pleine d'outils que tu récupères à chaque entrainement, à chaque situation de match. Ces outils-là, tu les sors en fonction de la situation qui se présente à toi... C'est comme la vie de tous les jours sauf que c'est sur un terrain de jeu, et que ce sport nous permet de laisser exprimer la lionne qui est en nous !


US CAGNES Revenons à toi, ton arrivée à l'O.G.C. NICE s'est faite quand, et dans quelles circonstances ?

 
JANNELA : Mon encadrement et moi, savions que j'allais devoir partir en métropole pour continuer mon aventure et effectivement, il a fallu faire un choix.

Mes diverses compétitions ont été suivies par des clubs d'ici... j'ai eu pas mal de propositions et mon choix s'est porté sur l'O.G.C. NICE au mois de mai 2015.

Le club Niçois me paraissait très intéressant par rapport à mon projet handballistique et scolaire, ce qu'il me proposait me convenait.

 


US CAGNES Quelles sont les raisons qui t'ont poussée à choisir l'O.G.C. NICE plutôt qu'un autre club ?

  
JANNELA: Comme je l'ai dit auparavant, leur projet vis à vis de moi, les joueuses évoluant sur le même poste que moi (il y avait Alexandra LACRABERE, évoluer et apprendre à ses côtés, n'était pas négligeable), et puis le soleil ! Nice se rapproche de mon île, la Guadeloupe.

 


US CAGNES : Ton intégration au sein du groupe de LFH s'est faite progressivement l'année dernière, pour devenir à 19 ans un des éléments majeurs du groupe, d’après toi quelles sont les raisons de cette rapide ascension ?

 

JANNELA : Les joueuses autour de moi qui distillent leur savoir-faire, une équipe technique qui a su me faire confiance, et bien évidemment une grande envie de ma part de progresser et de ne pas perdre de vue l'objectif que je me suis fixé depuis longtemps, c'est à dire utiliser à bon escient les outils que j'ai emmagasinés depuis mes premiers pas au handball, de mon club en Guadeloupe ZAYEN LA, du Pôle Espoir, des sélections, et au sein de l'O.G.C. NICE.

 

 le regard fixé vers l'avenir


US CAGNES : Quel souvenir gardes tu de ton arrivée au centre de formation ?


JANNELA: Au départ un petit nœud dans le ventre. Puis petit à petit tout est allé mieux grâce à tout l’encadrement que j'ai eu, tant au niveau de ma scolarité, de ma famille d’accueil (clin d’œil à Sandrine) du week-end et des petites vacances, car j'étais à l'internat du Lycée du Parc Impérial. Mais aussi sur le plan sportif où j'ai trouvé ma place au sein de l'équipe N1 avec laquelle nous avons fait un très beau parcours. Et aussi avec l'équipe première ou j'ai pu avoir des précieux temps de jeu que je considérais comme des opportunités de restituer ce que je produisais de bien.

 

US CAGNES : Enfin cerise sur le gâteau, quand on parle d'ascension fulgurante, elle est vraiment fulgurante. Te voilà sur la liste des 20 de l'équipe de France appelée à jouer le tournoi RAZEL BEC (préparatoire au championnat du monde en Allemagne du 2 au 17 décembre 2017) face à la Tunisie (24 Novembre à PARIS), à la Slovénie (26 novembre à PARIS) et à l'ANGOLA (29 novembre à METZ) au terme duquel Olivier KRUMBOLTZ donnera sa liste des 18.

Raconte-nous comment tu as vécu cette annonce ? T'y attendais tu ? Que faisais tu quand on te l'a annoncé? Quelles sensations as-tu ressenti ?


JANNELA : Je sortais de cours et j’étais chez moi entrain de m’enjailler sur le nouvel album de Kalash, et un numéro que je ne connaissais pas s’est affiché sur mon portable ; c'étaitt Olivier Krumboltz !!! J’étais contente et je me suis dit que c’était une nouvelle aventure qui ne serait que bénéfique pour moi.

En bleu oui mais maintenant chez les grandes 

 

US CAGNES  :  Voila ce que dit le sélectionneur du groupe qui intègre la Niçoise Jannela Blonbou et la Messine Orlane Kanor (déjà retenue lors du rassemblement de juin dernier à Capbreton puis en Norvège). Une jeune garde tricolore qui pourrait bénéficier d’un temps de jeu lors du premier match face à la Tunisie. «L’équipe de France a besoin de punch et nous souhaitons confronter ces jeunes filles au niveau de jeu de France A. Si elles font partie du groupe c’est bien parce que nous pensons qu’elles peuvent apporter à l’équipe» poursuit le sélectionneur.


JANNELA : C'est gratifiant  ce qu'il dit, et de ce fait, je me dois de donner le meilleur de moi-même et voire plus.

 

US CAGNESTe voilà donc une des trois meilleures arrières droites de France en compagnie d'Alexandra LACRABERE et de Camille AYGLON-SAURINA. Comment vois-tu l'avenir en équipe de France et la cohabitation avec deux joueuses de cette expérience et de ce talent ?

JANNELA : Une opportunité d'apprendre, encore et encore, car on n'en finit pas d'apprendre et de s’affûter

 

 

Nous terminons cette belle rencontre par un petit souhait, celui d'abord de te voir dans la liste des 18 pour le mondial bien sûr, et une certitude c'est que tu es au début d'une grande et belle carrière dans notre magnifique sport.

Merci de nous avoir accordé un peu de ton temps et à bientôt.

 

 

US CAGNES HANDBALL

 

Commentaires

CRÉNEAUX ENTRAINEMENT 2017/2018