343 294 visites 4 visiteurs

LE VOYAGE DES U17/U18

14 décembre 2017 - 14:02

7-8-9 décembre 2017. Un long week end qui restera longtemps dans les mémoires des jeunes U17/18. A l'occasion de la dernière journée de la première phase du championnat de France U18, l'U.S. Cagnes-Vence prenait la mer pour affronter Ajaccio.

Vendredi 18 heures, 15 joueuses, Davor, Jean Dominique Allegrini (notre traducteur et guide) et Yvan, prenaient la route à bord de deux minibus, pour embarquer à Toulon. Malgré une météo peu clémente, le voyage se fait sans encombre, mais dès que le navire larguera les amarres, tout va très vite devenir plus compliqué pour certaines de nos filles qui n'ont pas forcément le pied marin. 

   

On pourra observer dès le lendemain que certains organismes ont pris "cher", avec parfois des déformations sévères chez des filles réputées pour leur grande beauté. Mais une fois de plus la bonne humeur légendaire de ce groupe fera passer au second plan les remous de la Méditerranée. La soirée ponctuée de jeux est des plus agréables, et la nuit se passe bien dans l'ensemble, sauf dans la tanière des ours (qui se reconnaîtront).

Débarquement 7:00, Ajaccio se réveille sous la grisaille, le vent et le froid. Petite marche d'une demi heure sur la plage, mais le vent violent et glacé nous pousse à rejoindre les minibus sans trop tarder : la journée sera longue, le match est à 15:00. Nous optons pour un deuxième petit déjeuner dans un bar très accueillant de Porticcio, où Davor et Yvan en profiteront pour faire leur causerie d'avant match.

11 heures, H-4  l'heure de passer à table, nos bestioles ont toujours bon appétit et le Burger King est pris d’assaut, le froid ça creuse ! 

13:15, nous arrivons un peu en avance au gymnase, fermé... Pas grave on va commencer l’échauffement avec quelques figures de style et jeux divers dans le parc avoisinant. Ça tombe bien le soleil fait son apparition.

     

15:00. Le sifflet de l'arbitre délivre  nos joueuses après une si longue attente. Première surprise, l'équipe qui avait coulé à pic à Besson a quelque peu changé, avec quatre nouvelles filles dont une arrière gauche talentueuse qui va surprendre notre défense. Ajaccio mène très rapidement 2/0. Juste le temps de se secouer un peu et de prendre le contrôle du match, Cagnes passe devant 6/4. Davor décide de ne pas jouer son jeu habituel à deux pivots pour travailler d'autres options, et l'écart sera stable pendant les 30 premières minutes. La mi-temps est atteinte avec trois buts d'avance 12/9.

Seconde période et retour du jeu à deux pivot où Cassandre Ladorme et Lou Grima font des ravages. L'écart enfle jusqu'à 8 buts pour les rouges et bleues. Ajaccio ne peut pas tenir le rythme des cagnoises dont la défense 0/6 a verrouillé la cage à double tour. Le buzzer retentira sur la marque de 25/17 en faveur des continentales (erreur de la table sur la photo). Mais le score aurait pu être bien plus lourd si toutes les consignes avaient été bien respectées.

Bravo à nos cagnoises qui terminent la saison en beauté (sur l'île du même nom), mais il faut aussi féliciter l'équipe d'Ajaccio et toutes les autres équipes corses qui évoluent dans un contexte parfois très difficile, avec des championnats souvent à trois équipes, sans parler de tous les problèmes liés à l'insularité. Merci à nos hôtes pour l'excellence de leur accueil, et c'est avec grand plaisir que nous reviendrons, si le destin de la deuxième phase faisait croiser à nouveau nos routes.

17:00 sortie du gymnase, la pluie est de retour il va falloir s'armer à nouveau de patience jusqu'à l'embarquement prévu à 21 heures, d'autant que nos demoiselles ont décidé de manger à bord. Petite visite à la rue Fesch, l'avenue commerçante d'Ajaccio, puis un petit tour sur le marché de Noël.

20:00 froid, vent, faim, fatigue... Nous tentons de monter dans le bateau ; cool les portes sont ouvertes, à table ! Ça fait du bien à tout le monde. Retour au salon pour continuer une soirée de jeux ponctuée d'entretiens individuels Davor/joueuses.

22:00 le bateau quitte la Corse. On se croirait à Luna Park, pire que la veille. Certains repas seront aimablement rendus (sans être remboursés toutefois), une cabine sera de fait inutilisable, et obligera Isis et Clémence à dormir (un bien grand mot) sur les fauteuils des salons. Côté adulte la grosse mer est mieux supportée, sauf par certaines narines équipées de moteurs diesel à enclenchement nocturne. 

Dimanche 8:00 on arrive à Toulon après une nuit, comment dire, ... non ne disons rien. Les mines sont un peu tirées, silence de mort dans les minibus qui traversent le Var en sens inverse. Mais pour certains le voyage n'est pas tout à fait terminé.

Davor, Yvan, Noémie Gardillou et Wendy Semedo (laissées au repos), après avoir déposé tout le monde, filent à Grasse pour une deuxième rencontre. Les U17 viennent défier les grassoises sur leur terres. Cela a tout du match piège. Grasse est la seule équipe à pouvoir rivaliser avec Cagnes, nous n'avons que sept filles dont une petite U15 Emma Garnier qui fait ses grands débuts à l'échelon supérieur, Noémie et Wendy ont connu une nuit pas simple, bref on va bien voir.

Pourtant la partie sera maîtrisée de bout en bout et de main de maître par l'U.S. Cagnes. Wendy, Noémie et Marion Caruso (8 buts chacune) pèsent de tout leur poids sur la défense adverse, et compteront jusqu'à huit buts d'avance. Avant de connaître un sérieux mais prévisible coup de pompe à vingt minutes de la fin. A l'énergie les Venço-cagnoises vont tenir et lutter avec courage, et la sonnerie délivrera nos filles qui s'imposent 27/24.

Un énorme bravo à elles.

Fin du week end, long mais tellement intense et passionnant. On recommence quand ?

MERCI A NOEMIE POUR TOUTES LES PHOTOS DU VOYAGE QUI SONT ICI

 

 

 

Commentaires