341 894 visites 17 visiteurs

DÉPLACEMENT A SANARY SUR MER: LE POINT DE VUE DU COACH

16 février 2018 - 15:51

 

 

cais-immobilier__oydb53 - Copie.png  SOUTIENT L'US CAGNES SUR MER HANDBALL

 

 

Une rencontre à SANARY SUR MER dans une "chaude ambiance" voila un match qui tombe à pic pour rehausser le crédit de notre équipe 1 qui s'est, malgré le résultat, un peu fourvoyé à HYÈRES en prenant les adversaires un peu de haut. On attend donc le résultat et la manière

 

 

 

 

US CAGNES : Samedi déplacement à Sanary sur mer, une équipe que nous avions facilement battu à l'aller. Qu'attends tu de la prestation de notre team après le match calamiteux à Hyères ?

 

Fabrice : J’attends une réaction par rapport au match ridicule fourni le week end dernier, démontrer que nous étions sur une bonne dynamique, et qu’il ne s’est traité qu’un petit incident de parcours dû à la jeunesse.    

 

 

 


US CAGNES : Trois U18 intègrent progressivement l'entrainement de l équipe première de l US CAGNES. Quelles sont tes premières impressions sur ces jeunes joueuses, et peut on envisager leur présence à court terme sur la feuille de match ?  

Fabrice : Bonnes impressions sur les trois jeunes filles, mais cela reste des potentiels, non pas des joueuses exploitables encore. Le jeu va beaucoup trop vite et il faut renforcer leur capacité physique actuellement insuffisante. Chacune d’elle est intéressante pour diverses raisons, il va falloir développer le potentiel. Nous verrons si et quand intégrer les deux joueuses nées en 2000. Isis étant de 2001, elle ne figurera pas sur les feuilles de match cette année.

 


US CAGNES : Après ce match encore trois week end sans championnat, comment meubler ? Penses tu qu'il y aura une réflexion des instances dirigeantes sur ce problème de calendrier qui n est vraiment pas adapté à la chrono biologie du sportif, et donc limite dangereux ?  

Fabrice : 18 journées, par définition cela laisse des trous et ça, ce n’est pas de la faute des instances. Ceci dit, faudrait peut-être rendre le calendrier plus compact car il est évident que ce n’est pas facile de garder les athlètes sur le qui-vive, et on risque effectivement la blessure. De toute manière, je pense que le calendrier ne satisfera jamais tout le monde.

 


     

Commentaires